dimanche 15 novembre 2009

Quelques nouvelles du gard

Salut à tous,
Après des mois d'octobre et de septembre assez remplis côté vélo, j'ai été fauché en plein élan par la grippe, ou quelque chose qui y ressemblait. Résultat près de 15 jours sans rouler... ça fait râler. D'autant que j'avais un bon rythme les deux mois précédents, ayant intégré un club local, le VCA. Reprise cette semaine par une courte sortie seul de 50 km autour d'Alès histoire de se remettre à tourner les jambes. Et aujourd'hui avec un nouveau groupe : un gars du VCA qui n'a pas le temps de faire les sorties du samedi m'a parlé d'un groupe qui roulait tous les dimanches matin au départ d'Alès.
Ni une, ni deux, ce matin me voila parti, malgré l'heure matinale (rdv à 8h30) et la grisaille ambiante. Je me retrouve avec une quinzaine de gars dont certains roulent ensemble depuis des années. discussions au départ : l'étape du tour. J'en entends deux qui ont fait celle du Ventoux qui envisagent de s'inscrire pour celle de 2010 et me voila parti dans une description des deux cols MArie Blanque et Soulor (pas le tourmalet, jamais grimpé). Un me demande si la route est plate entre les cols ? moi: euh non, ça serait plutôt du genre casse-patte : Pau Oloron par Lasseube, côte de Louvie, vallons jusqu'à Asson, longs faux plats jusqu'à Ferrières, idem entre Argeles et Luz... Bref, moi le régional de l'étape je me fais un peu mousser.
Nous voila parti : parcours valloné, super ambiance dans le groupe, des vieux qui mettent en place un long relais à 15 sur une longue portion droite (quel pied ça !) Bref, une belle partie de manivelle, juste ce qu'il me fallait pour me relancer et me motiver. C'est vraiment sympa de rouler en groupe. Bilan 75 km à 29,5 de moyenne.
En tous cas, me voila encore plus motivé à l'idée d'aller me frotter à l'étape du Tour, même si la vidéo des repérages de Vélo101 donne un bon aperçu du challenge pour un cycliste du dimanche comme moi.

La bise à tous

Olivier

jeudi 12 novembre 2009

Reconnaissance de l'Etape du Tour-Mondovélo 2010

Une reconnaissance vidéo de l'étape du tour 2010 (Pau-Tourmalet) réalisée par Vélo101.TV (durée 12 min)

Sources Vélo101.Com

dimanche 8 novembre 2009

Un an déjà!

Souvenez-vous d'un certain article du 8 novembre 2008:
http://gcp64.blogspot.com/2008/11/en-route-pour-laventure.html


Radio Inside "Pyrénées sport local"

Ce dimanche 8 novembre, les animateurs de Radio Inside interviewent les membres du bureau du G.C.P (Guidon Cyclosportif Pyrénéen).
Retrouvez l'enregistrement de l'émission (sources RadioInside):











Randonnée d'automne 2009 (50, 70, 90kms)

Fiche Technique
DateDimanche 8 novembre 2009
LieuPau (64), stade André Lavie à partir de 7h30
Parcours50, 70, 90kms
Inscriptions5 € (au stade André Lavie à partir de 7h30)

Garbure offerte à tous
Infos06.81.03.92.26
Comité Départemental FSGT 64 fsgt64@wanadoo.fr



mercredi 4 novembre 2009

Partenaires 2009/2010

Merci à tous nos partenaires

BCBG Presse Librairie - 10, rue des frères Camors PAU - 05.59.02.84.52
BCBG Tabac Presse PMU Librairie
10 rue des frères Camors 64000 Pau
05 59 02 84 52

Restaurant El Mamounia - PAU
Restaurant El Mamounia (spécialités Marocaines)
9 rue des Orphelines 64000 Pau
05 59 27 12 44
06 80 02 86 45


WEM
http://www.wem.fr/


3C
Distributeur Spécialisé
Chauffage-Climatisation-Ventilation
Aérothermie-Géothermie-Solaire
7 avenue des Lacs 61140 Lons
05 59 32 09 58

Contrôle Auto 64 - PAU
Contrôle Auto 64
(Contrôle Technique Automobile)
Zone Pau Pyrénées
Rue Paul Ramadier
64000 PAU
05 59 84 78 80
ca64@autosecurite.com

RCF
Recherche Conseil Formation
Béziers


Nos partenaires média:

La République - L'Eclair

Sud Ouest


Radio Inside 99.8 FM
http://www.radioinside.fr/
écoutez en live sur la Web Radio
http://www.radioinside.fr/live.html


Nos partenaires fournisseur:


NUTRATLETIC
Nutrition sportive - Boisson isotonique - Boisson énergétique - Compléments alimentaires sportifs.
Boutique de vente en ligne Nutratletic

samedi 31 octobre 2009

Stage cycliste 2010 à Pâques

Après le succès du week-end sportif au Mont-Ventoux, le Guidon Cyclosportif Pyrénéen (GCP) renouvelle l’expérience en 2010. Le stage de cyclisme se tiendra du samedi 3 avril au lundi 5 avril 2010 (week-end de Pâques).

Tous les cyclistes du club sont invités à y participer.
Autre bonne nouvelle, le club participera financièrement à l’hébergement (merci à nos partenaires: Tabac-Presse-Librairie Libraire BCBG , Restaurant El Mamounia et
Web-eMaker)

Aujourd’hui, seules les dates sont arrêtées, mais pensez d’ores et déjà à réserver votre week-end de Pâques 2010. Restez connecté à notre blog, pour connaître le détail des informations concernant le déroulement de ces 3 jours.

Retrouvez les photos de l’ascension du Mont Chauve, en Mai 2009:

jeudi 22 octobre 2009

Le GCP sur les ondes de Radio Inside 99.8 FM

Le dimanche 8 novembre (entre 17h et 19h), Radio Inside (99.8FM) reçoit le Guidon Cyclosportif Pyrénéen.

Les animateurs de l'émission "Pyrénées Sport Local" poseront leurs questions aux membres du bureau du GCP. Vous pouvez d’ores et déjà envoyer vos questions par mail à l’adresse psl998@live.fr ou appelez pendant l’émission au 05.59.84.01.26 (numéro non surtaxé).

Alors rendez-vous dimanche 8 novembre entre 17h et 19h, pour prendre une bouffée d'oxygène avec nous sur Radio Inside 99.8 FM ou sur la webradio (http://www.radioinside.fr/live.html).

Comme tous les dimanches, gagnez vos places pour les prochains matchs de l’Elan Béarnais, Section Paloise, Billère Handball et Pau Football Club en participant au jeu de l’émission en appelant le 05.59.84.01.26.


Restaurant El Mamounia
Tabac-Presse-Librairie Libraire BCBG
Fournisseur de solutions internet Web-eMaker
........_o
......_\ \>
....(_)/(_)

dimanche 18 octobre 2009

Gentleman Abos 2009 (20km)

Fiche Technique
DateDimanche 18 Octobre 2009
LieuAbos (64) près de Mourenx
ParcoursEnfants 5 kms - autres 20 kms
Dénivelé1 tour parcours plat
Inscriptions

dossard à partir de 12H30 à la Salle des sports d'Abos

Epreuve ouverte aux licenciés et aux non licenciés (certificat médical de moins de 3 mois)

InfosLOUSTAUNOU Alain
Tél. 05.59.39.66.36 ou 06.35.42.88.58
OrganisateurROUE D'OR MOURENXOISE

samedi 17 octobre 2009

Une randonnée réussie

Bravo à Stéphane Augé et toute son équipe pour cette belle journée de vélo.
En quelques mots, un joli parcours, une bonne ambiance, un final sur le circuit de Pau Arnos, et une tombola toujours aussi généreuse.
Bref, une bel événement pour clôturer la saison 2009. Vivement l'an prochain!
En espérant que le Guidon Cyclosportif Pyrénéen sera encore plus représenté.

La Stéphane Augé 2009 (9ème édition 70km)


ATTENTION changement de lieu!!

Venez participer à cette traditionnelle et conviviale randonnée cycliste en compagnie de Stéphane et de nombreux sportifs de renom...

Fiche Technique
DateSamedi 17 Octobre 2009
LieuAu Circuit Pau Arnos (64) accès
VTTDossard 8:00, Départ 9:00
Engagement 5€
RouteDossard 9:00, Départ 10:30 pour 1 parcours de 70km
Engagement 10€
ParcoursArnos, Arthez, Lacq-Audéjos, Côte de Serres Ste Marie, Beyrie, Bougarber, Arnos, 2 tours du circuit fermé.
Inscriptions

Compléter le bulletin d'inscription et l'envoyer (accompagné de votre chèque de participation) à l'adresse suivante: "Les Supporters de Stéphane Augé" 31, Route Biorbe - 64230 BOUGARBER

Infos
http://stephaneauge.unblog.fr/
06 63 98 54 11
Album Photos
Photos



jeudi 15 octobre 2009

L'assemblée générale sur la République des Pyrénées

A la suite de notre assemblée générale du 2 octobre, le journal de la République des Pyrénées a publié l'article suivant:

mardi 13 octobre 2009

L'étape du Tour 2010? dans les Pyrénées?

C’est Mercredi 14 Octobre à 11h30 que nous en saurons plus sur la possible étape du tour 2010. Quel choix nous réserve Mondovélo et sa célèbre épreuve cyclosportive "Etape du Tour"?
Alors, quel est votre pronostic à quelques heures de la présentation officielle du parcours du Tour de France 2010 ?
Le GC Pyrénéen qui n’a pas été tiré au sort sur la 17éme édition (Montélimar - Mont Ventoux), va-t-il prendre sa revanche dans une étape dans nos chères Pyrénées ?



samedi 10 octobre 2009

Mensuration du Cycliste: Ratio Cuisse / Jambe

Un peu de morphologie cycliste.

Aujourd’hui, je me suis amusé à un petit calcul : celui du ratio de la longueur de la cuisse (fémur) et de la longueur de la jambe (tibia).

Comment mesurer ?
La cuisse (fémur)
Se mettre assis, bassin collé au mur, cuisse à l’horizontale. Il faut mesurer la distance entre le mur et le devant de la rotule de genou.
La Jambe (tibia)
Rester dans la même position. Il faut mesurer la distance entre le sol et le dessus de la rotule.

Le ratio C/J standard est de 1,11. Sachant qu’un grand ratio indique une meilleure capacité à grimper !! Etant donné que le fémur est le levier du cycliste, plus le fémur est long plus la force de levier est importante…

Pour moi : 61/57=1,07 :(
Je suis même en dessous du ratio standard ! et très long de certains champions Merck : 1,16 Coppi : 1,18 Hinault 1,20…

Conclusion : (qui n’est pas une surprise) je ne suis pas un grimpeur ! Je serais bien curieux de connaître le « ratio » de nos 2 grimpeurs du club : Olivier et Pascal !

Allez, tous à vos mètres ! et postez vos calculs en commentaires de cet article !

vendredi 9 octobre 2009

Inclinaison max d'un vélo?

"Prendre de l'angle"... Jean-Marc se posait la question mais quelle est l'inclinaison maximale pour prendre un virage en vélo???
Réponse en image :) :) :)

mercredi 7 octobre 2009

Bienvenue à Paul

Avec un peu de retard !!! car Paul est déjà licencié au GCP depuis juillet, et renouvelle sa licence pour la saison 2010.
Habitant de Navarrenx, Paul ne perd pas son temps à fumer le cigare puisqu’il avale les kilomètres. Pour autant, il n’a pas réussi à dépasser les 3000 kms dans le MOIS !!! (ce que je fais dans l’année !!).
Paul a été le seul licencié à représenter le GCP aux compétitions Ufolep. Merci Paul !

Toute l’équipe du GCP lui souhaite en avance une bonne saison 2010 !

dimanche 4 octobre 2009

Un Gentleman chez les Schtroumpfs

Ce dimanche j’ai sorti le vélo pour un petit 13,5km, sisisisisi !
L’Union Cycliste Orthézienne organisait une gentlemen cycliste: un contre la montre par équipe.
Sauf que mon équipe se résumait à un petit jeune de l’ACP (Avenir Cycliste Palois). Bref, une sortie pour faire plaisir et se faire plaisir. J’étais amusé de voir ces petits jeunes avec des vélos qui leur paraissent démesurément grands. Mais en les observant, on se rend compte qu’une même passion les anime… et je me dis que le GCP est un club de « grands enfants » animé aussi par cette même passion du vélo !

Les Photos ici


Fiche Technique
DateDimanche 4 Octobre
LieuOrthez (64)
Dossards à la piscine à partir de 13:00
Départ de la première équipe à 14:00
Parcours25 kms
Circuit spécial de 13 km pour les écoles de cyclisme
Déniveléplat
Inscriptions15€ par équipe 8€ école de cyclisme
InfosUnion Cycliste Orthézienne
32 place du foirail ORTHEZ
05 59 67 14 64
orthez.union-cycliste@wanadoo.fr
Cycles Alain LAUROUA - Rue de l'horlohe Orthez
-Lots et récompenses pour tous

samedi 3 octobre 2009

Rando des 3 Cols - Mémorial Fabio Casartelli (13ème Edtion 165km - 2335m)

Fiche Technique
DateSamedi 3 Octobre 2009
LieuSaint Girons (09) départ 8:00 (Parc des expositions)
Parcours165 km
Dénivelé2335 m (Col de Latrape, Col de la Core, Col du Portet d'Aspet)
Inscriptionsl'inscription (+ ravitaillement) est à 12€.
InfosRoue Libre - Mémorial Fabio Casartelli
Office de Tourisme de Saint-Girons
Place Alphonse Sentein09200 Saint-Girons
Tél : 05 61 96 26 60 - 06 74 51 17 76
mailto:otcouserans@wanadoo.fr
http://www.ville-st-girons.fr/sports/cyclotourisme/casartelli_2009.html

vendredi 2 octobre 2009

Un pyrénéen au VCA

Samedi dernier, 1ere sortie avec un club de cyclo local : le Vélo Club Alésien.

Que des vieux (50-65 ans) mais alors qu'est-ce qu'ils roulent ! 95 bornes, deux cols avalés à toute bringue, 1000m de deniv et presque 28 de moyenne, malgré un premier tiers pépère et bon enfant de 30 bornes sans difficultés et sans trop forcer. Mais alors dès l'amorce du 1er col, ils se sont mis à rouler comme des fous. Ne voulant pas être en reste me voila dans le 1er groupe qui grimpe cette 1ere rampe de 2-3km et 4/5% à près de 25 à l'heure.... une partie a déjà laché prise quand on aborde un 1er replat. 2e rampe je me grise et attaque sur le même rythme... mais ça ne dure qu'un virage, après j'ai complètement explosé. Regroupement en bas de la descente et qqs km plus loin nouvelle ascension de 5 km plus pentue et plus régulière. le rythme est moins rapide, mais je n'arrive toujours pas à suivre "dédé" qui est le plus vieux de la bande (60 balais bien sonnés). Le retour, 20 bornes de plat ou de faux plat descendant, je me décide à prendre un relais et, les cuisses en feu, toute la troupe me dépasse : j'ai même du mal à accrocher la dernière roue... du coup, bien sagement je suis resté dans les roues jusqu'au bout, et ça roulait à plus de 40 en permanence. Dire que je me trouvais en forme ! Faut dire que la plupart sont à la retraite, qu'ils roulent entre 3 et 6 fois par semaine et totalisent entre 8 et 13000 km par saison... Cons de vieux.

Jusqu'à hier j'ai réussi à sortir le soir après le boulot 1 à 2 fois par semaine (mardi et jeudi) : faut dire que j'habite à 5 min du lycée et que je sors à 17h. Mais là ça commence à faire juste pour moi aussi. Hier soir en descendant la Croix des Vents (à coté d'Alès) j'étais un peu dans la pénombre et carrément dans le noir en arrivant en ville. Heureusement qu'il y a l'éclairage public.

Sinon, habiter à Alès c'est qd même sympa: à 8 km de la maison débute le col de la Croix des vents, suivi du col de la Baraque et du Pendedis. En tout 31 km dont 24 au moins en montée, qqs replats et légères descentes. Bon, c'est pas le ventoux, la plupart du temps c'est du 4-5% mais ça fait une belle ascension de 800m juste à coté de la maison. Et des comme ça il y en a à la pelle tout autour de la ville.

@+

Assemblée Générale du Vendredi 2 Octobre 2009

Ce 2 octobre 2009, le GCP Team a conduit sa première assemblée générale.
C’était l’occasion de conclure cette toute première saison par un véritable bilan positif ; aussi bien au niveau sportif, humain et financier.
Nous remercions la présence du gérant du Restaurant El Mamounia (9 rue des Orphelines à Pau) et du gérant du Tabac/Presse/Libraire BCBG (10 rue des frères Camors à Pau).

Pour fêter l’évènement, nous nous sommes retrouvés avec conjointes et enfants au Restaurant El Mamounia.

Retrouvez la présentation (incluant les résultats des votes de l’ordre du jour) ici.


jeudi 1 octobre 2009

Rando Agnolutto 2009

Cette année 2009, la randonnée Agnolutto n'aura pas lieu.
Nous le regrettons un peu: l'ambiance conviviale et chaleureuse était toujours au rendez-vous, et c’était une belle journée pour terminer la saison, autour des clubs de la région et des coureurs pro.

En attendant, nous vous donnons rendez-vous Samedi 17 Octobre à la Stéphane Augé qui continue la tradition d’une randonnée cycliste conviviale!

Retrouvez aussi notre commentaire de l'Agnolutto édition 2008

dimanche 27 septembre 2009

Seul fidèle au président !!

Samedi 26/09 en fin d'après-midi, j'appelle Ben pour savoir si on peut s'inscrire à la Tarbaise le matin même de l'épreuve (j'ai en effet lu mes derniers mails un peu en travers). Ben me dit que les inscriptions sont déjà closes vu l'heure. Il me passe tout de même les n° de téléphone répertoriés sur le site et j'appelle.
A ce moment-là, "El Presidente" est seul à participer à la cyclo. Je bataille un peu avec mon interlocuteur qui finit par prendre mon inscription au téléphone. C'est bon, je peux partir dimanche !!

Dimanche 27/09 - 7h30

Ben charge son vélo dans ma voiture. On passe prendre l'Equipe et saluer notre sponsor, le BCBG. Direction Tarbes où nous arrivons vers 8h15.
Première étape, aller chercher les dossards. Je règle alors les quelques formalités que je n'ai pu faire par téléphone (photocopie de la licence, règlement de l'inscription...).
Nous nous habillons ensuite avant de partir rouler un moment pour nous échauffer. La température ambiante est en effet fraiche en ce dimanche : 10° seulement !! Je suis heureux d'avoir pris le maillot manches longues, alors que Ben est en court.
L'heure du départ est proche, tellement proche que nous sommes déjà à 50m de la tête du peloton.
Comme d'habitude, ça part sur les chapeaux de roues !! Encore une fois, il parait qu'il y avait une voiture ouvreuse mais je ne l'ai personnellement jamais vu. Mon compteur oscille entre 45 et 50 km/h sur le périph tarbais !!
Arrive la sortie de Séméac où je recolle enfin au peloton dont j'aperçois la tête qui attaque la 1ère côte à une 60aine de mètres de moi. Sauf que je suis depuis un petit moment dans le rouge, ce qu'un coup d'oeil au cardio confirme : 182 pulsations/min...
Je laisse donc faire pour trouver mon rythme. La descente après le sommet me permet de récupérer un peu mais déjà la 2ème côte se présente. Je suis en dans un groupe d'une dizaine d'unités. Je reste avec eux jusqu'à la dernière côte avant Trie/Baïse (la 5 ou 6ème depuis le départ...) où je lâche un peu.
Après un changement de direction, je rattrape mon groupe mais la nouvelle côte me refait sauter. Je me retrouve donc seul sur un faux-plat montant avec vent de face et mon petit groupe en point de mire.
Commençant à sérieusement fatiguer (et je suis à peine à la moitié du parcours !!), je laisse tomber l'idée de rentrer et roule à mon rythme. Nouveau changement de direction au niveau de Bonnefont. Et là, début d'une galère sans nom jusqu'à l'arrivée.
En effet, désormais, plus une portion de plat (soit sur plus de 40 km) !! En haut de chaque côte ou faux-plat montant (toujours montant les faux-plats, jamais descendants), j'espérais une descente. Mais non, rien, toujours des portions montantes s'enchaînant aux précédentes.
Bref, étant en terrain inconnu, j'attendais avec impatience de retomber sur la route de Bagnères de Bigorre que je connaissais pour rentrer sur Tarbes !
Quand celle-ci s'est présentée, je venais d'être repris par 2 cyclos. Je me mets donc les roues et nous entamons des relais à un peu plus de 40km/h quand soudain, au terme d'un de mes relais...deux magnifiques crampes derrière chaque cuisse m'obligèrent à m'arrêter comme je le pus au bord de la route pour m'étirer un peu. Je suis donc reparti seul pour rallier l'arrivée un bon moment après notre cher président. Gwen était là pour nous accueillir avec ses filles.
Au final, une épreuve que je ne suis pas prêt de refaire si le profil reste identique ! Je l'ai trouvé plus dure que la Hubert Arbes malgré son Tourmalet et ses 105 km !! Mais je n'ai pas laissé le Président seul !!
Et les Tarbais sont blagueurs : au terme de la cyclo de 75km, mon compteur en affichait 87...

La Tarbaise 2009 (3ème Edition 110/75 km 1682/1130m)

Fiche Technique
DateDimanche 27 Septembre 2009
LieuTarbes (65) départ 8:30 / 9:15
Stade Maurice Trélut (Avenue Pierre de Coubertin)
Parcours110 / 75 km
Dénivelé1682 / 1130 m
Inscriptionsbulletin d'engagement ICI
à retourner avant le 19 septembre 2009
InfosOrganisé par Tarbes Cycliste Rando
tcrando@wanadoo.fr
Album Photoici

TOUS les Classements et Résultats 80 km / 120 km [ICI]

Classement 80 km
NOMPRENOMSEXEDOSCATTEMPSCLUB/sx/catVILLEVit.
1DAUNESébastienM386E02:12:41Non licencié11MARTRES TOLOSANNE33,91
2THIEBAUTWilfridM385D02:12:46Stade Montois21ST CHRISTOLY MEDOC33,89
3DUCHAMPLaurentM319E02:12:47UV Lourdes32TARBES33,89
4MAUHOURATDavidM323D02:12:47TCC42TARBES33,89
5OLMEDAJeanM281G02:12:47Guidon Saint Martinois51BIARRTITZ33,89
6FALLIEROJacquesM366E02:12:49Cyclo Club Enclaves63AYZAC OST33,88
7SAINT UPERYEricM295F02:13:53J.A.B. BORDERES/ECHEZ71BORDERES/ECHEZ33,61
8DEPIERREFIXEFlorentM401F02:14:308233,46
9VERHOEVENAuroreF380A02:17:53Lescar VS11ARCHINGEAY32,64
10VERHOEVENBrunoM379F02:17:53VC Rochefort93ARCHINGEAY32,63
.........
88LACAZEBenjaminM334E02:37:43G.C. Pyrénéen8625PAU28,53
.........
147HANRYArnaudM393E03:25:56Guidon Cyclo pyrénéen14038PAU21,85
.........
155RICHYJacquesM402H03:33:071481821,11

Classement 120 km
NOMPRENOMSEXEDOSCATTEMPSCLUB/sx/catVILLEVit.
1CAZALAChristopheM40D03:06:57Espoir Cycliste Guyana11TOULOUSE35,30
2VILLEGASSergioM98E03:06:57ACBB21BARBAZAN35,30
3ANDORRAPascalM132F03:06:583135,30
4PETEILHNicolasM85E03:07:57Edelweiss42JUILLAN35,11
5AUBIERFlorentM64D03:07:58UC Lavedan52AUREILHAN35,11
6MARTINClémontM100D03:07:59Calvison VTT63FONT ROMEU35,11
7VASSALThibaultM97E03:08:09Club Mazamet73VILLARDONNEL35,08
8CIBATGuyM126G03:08:128135,07
9RUBIOPhilippeM19D03:11:22F.C. Oloronais94OLORON SAINTE- MARIE34,49
10PORTPhilippeM103G03:11:22VTT Pyrénées Catalane102FONT ROMEU34,49
.........
122ICEAGAClaudeM61F05:06:55Non licencié12146VIELLENAVE DE NAVARRENX21,50



La Tarbaise...aie aie aie !!!

Après maintes relances, seul Arnaud se décide à m’accompagner pour la dernière cyclosportive de la saison.
Les grimpeurs du GCP préfèrent laisser les rouleurs prendre part à la Tarbaise !

Départ donc ce dimanche matin à 7h30 de Pau. Lors de notre arrivée, les participants du grand parcours s’échauffent déjà car leur départ à lieu 45 minutes avant le notre.
Prise des dossards et échauffement car on suppose que le départ sera plutôt rapide, on supposera bien….

9h15 le départ est donné et est censé être « neutralisé » jusqu’à la sortie de Tarbes. Étant positionnés avec Arnaud au fin fond du peloton, j’entame une remontée vers la tête sur le circuit empruntant le périphérique de Tarbes. Mon compteur avoisine d’entrée les 45 km/h. Sortie de Tarbes, fin du circuit neutralisé, je suis en 30ième position environ. A peine 5 km de parcourus la première bosse se profile déjà, cardio fréquencemètre à 172 pulsation…
Je me retrouve en queue de peloton principal, petite descente et seconde bosse…on ne fera que ça pendant 75 km.

En effet, le départ emprunte la route de Trie sur Baïse et correspond à de vraies montagnes russes. Pas moins de 7 bosses en moins de 40 km.

Faisant l’élastique à chaque montée, je me retrouve au sein d’un groupe dans lequel figure 2 tandems. Ceux-ci ont plus de mal (comme moi…) dans les montées mais, sur le plat et dans les descentes, il suffit juste de se glisser dans leurs roues pour revenir dans le paquet.
Mon objectif est alors de les suivre dans les montées pour profiter de leur vitesse sur les parties plus plates.

Après la 4ième et 5ième côte, le peloton de tête est bien plus loin devant et je fais le yoyo avec les tandems et quelques autres coureurs, avec l’arrière d’un peloton d’une 30aine d’unités.
Aux environs de Laslades nous faisons la jonction qui durera plus longtemps, jusqu’au pied de la côte de Oueilloux.

A partir de là, je me vois obligé de laisser filer ce groupe, la montée est trop longue et trop rapide pour moi. J’ai même du mal à suivre les tandems…
Je me retrouve donc devant ce que je craignais le plus à savoir, me retrouver seul… Dans mon malheur, je trouve mon salut car au sommet de la bosse, un des 2 tandems déraille.
Je peux donc poursuivre la fin de la montée et les longs faux plats de Luc jusqu’à Orignac seul et à mon train. Mon objectif est alors de passer cette dernière bosse d’Orignac seul devant puis me faire reprendre juste en haut par le groupe des tandems.

A Montgaillard, c’est chose faite. On se retrouve à une 10aine de participants pour finir l’épreuve. Les 2 tandems s’en donnent alors à cœur joie sur ce final tout plat.
Par solidarité, je souhaite prendre un relais. Erreur…. Pour pouvoir doubler les tandems, je dois envoyer du 50 à l’heure mais le plus dur est qu’il faut garder cette vitesse une fois devant…Mes cuisses vont me rappeler à l’ordre et je vais alors me décider de rester sagement dans les roues jusqu’à Tarbes.

En synthèse, un parcours très exigeant, beaucoup de côtes (trop pour moi) mais la satisfaction d’être à l’arrivée. Moi aussi, je me retrouve avec 82 km au final pour 75 annoncés (j’ai du beaucoup zigzaguer dans les côtes !!!).
Sinon, je pensais tout de même être plus proche des premiers…..les côtes c’est vraiment pas mon truc…
........_o
......_\ \>
....(_)/(_)

samedi 26 septembre 2009

Partenariat saison 2009/2010

La philosophie du club est de créer un réel partenariat avec ses sponsors.

Pour cette nouvelle saison 2009/2010, nous recherchons des sponsors qui pourraient nous soutenir sous une forme matérielle et/ou financière


Pour ceux qui souhaitent participer financièrement à notre club (commerçants, entreprise, …), nous offrons la possibilité de bénéficier de supports publicitaires pour la saison 2009/2010 : maillots manches longues et sur-chaussures.

Nous vous proposons un réel partenariat:
  • Sur les tenues du club :
    - portées aux entrainements (au moins 2 fois par semaine),
    - portées durant chaque épreuve sportive dans le grand sud ouest,
    - Cette nouvelle tenue est un réel atout. Elle suscite la curiosité auprès des autres participants.
  • Sur le site internet du club :
    - avec affichage de votre logo et lien direct sur toutes les pages du site,
    - une moyenne de 1000 visites/mois grâce à des articles sur les événements de la région Paloise et du Sud-ouest.
  • Via la communication dans la presse :
    - citation des sponsors lors de l'article de l'Assemblée Générale paru dans la République et L'Eclair,
    - parution d’articles suite à des week-ends sportifs.
Maison de Retraite "Le Clos Saint-Jean" 64290 GAN
RCF - Recherche Conseil Formation BEZIERS

vendredi 25 septembre 2009

Salon du Cycle 2009

Fiche Technique
Datedu Vendredi 2 Octobre au Lundi 5 Octobre 2009
Lieu

23 av Franklin Roosevelt 75008 Paris [plan d'accès]

Horaires

Journée "professionnels et presse" :
Vendredi 2 octobre : 9h - 17h
Journée "professionnels" :
Lundi 5 octobre :(accessible au public) 9h - 17h
Ouverture au public :
Vendredi 2 octobre : 17h - 22h
Samedi 3 et dimanche 4 octobre : 10h - 20h
Lundi 5 octobre :(journée "professionnels" accessible au grand public) 9h - 19h

TarifsRéserver vos billets
Prix d'entrée : 10 €
Pour les moins de 10 ans : Gratuit
De 10 à 18 ans : 6 €
Tarif groupe (plus de 15 personnes) : 8 €
Plan du salon

Plan du Parc

Plan du parc

BonusAir France jusqu'à 47% de réduction
Infossite officiel : http://www.mondial-deuxroues.fr/
+33 (0)1 56 88 22 40
info@amcpromotion.com




jeudi 24 septembre 2009

La derniere scéance??? ... du Jeudi

Dur dur la côte de Lagos, en cette fin de saison.

Je ne sais pas ce qu'Arnaud a mis dans ses bidons; difficle à le suivre dans ses relais, et même difficile à le prendre en photo!

Ca sent le sapin... tout du moins, les lumières du sapin de Noël

C' était la dernière séquence,
C' était la dernière séance,
Et le rideau sur l 'écran est tombé

Comme disait le refrain d'Eddy Mitchell (un peu revisité!)
Bye bye les héros que j'aimais
L'entrainement du Jeudi est terminé
Bye bye rendez vous à jamais
Mes entrainements d'hiver glacés glacés!!

mercredi 16 septembre 2009

Convocation Assemblée Générale 2009

Afin de faire le bilan de sa première saison sportive et d'envisager nos nouvelles orientations, le GCP vous invite (membres et non membres) à son Assemblée Générale annuelle

Celle-ci se déroulera le :

Vendredi 2 Octobre 2009
à 19 heures
Salle 705 du Complexe de la république
7 rue Carnot à PAU (accès)


L'ordre du jour de cette Assemblée Générale sera :
  1. Bilan sportif.
  2. Bilan financier.
  3. Election du bureau.
  4. Point sur les partenariats/Sponsors.
  5. Montant des cotisations pour l'année 2009/2010.
  6. Projets et orientations (sportifs et financiers) pour 2010.
  7. Points divers
Cette Assemblée Générale sera suivie :
  • D'un apéritif sur place.
  • D'un repas dans un restaurant Palois
Afin d'organiser cette AG, pourriez-vous :
  1. Venir à cette réunion avec un certificat médial de moins de 3 mois. Nous pourrons ainsi procéder immédiatement au renouvellement et aux nouvelles demandes de licences pour la saison prochaine.
  2. Venir avec le maillot du club pour réaliser une photo de groupe.
  3. Nous communiquer au plus vite le nombre de personnes à compter pour le repas (les femmes et les enfants sont les bienvenus).
Nous comptons sur votre présence et vous remercions par avance de vos réponses.

Sportivement.

Le bureau.


dimanche 13 septembre 2009

Sortie du Dimanche 13 Septembre


Sortie sympa, mais un peu trop "vallonée" à mon goût...

Petit espionnage du braquet de Mr le Président

Pour mes 2 premières années de vélo, toujours pas de crevaison... mais un rayon de cassé!
En chiffres, 83 km à 26km/h

lundi 7 septembre 2009

Vidéos...humour....

Quelques vidéos sympa

Comment être érotique en réparant son vélo


100 km/h sur autoroute
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo


Un clasique: Les Inconnus - Stade 2 - Gérard Fanion




LE TOUR DE N'IMPORTE QUI

Le célèbre Rémi Gaillard fait n'importe quoi avec n'importe quel coureur cycliste.
Une foule compacte en haut d'une cote et une surprise de taille au cycliste qui passe par là.



dimanche 6 septembre 2009

Les routes du Ventoux

Ce WE, me voila parti pour les routes du Ventoux. Samedi soir direction Villes sur Auzon où je retire mon dossard, puis nuit à Carpentras. Le mistral souffle très fort et je suis un peu inquiet pour la course, d'autant que, déménagement oblige, je n'ai pas beaucoup roulé au mois d'août.


Le lendemain, le temps est magnifique et miracle, le mistral est tombé. J'ai à peine le temps de faire 5 min d'échauffement et c'est parti. 25 km d'amuse-gueule avant d'attaquer le Ventoux, je me laisse glisser vers l'arrière et me retrouve dans un goupe bien fourni avant le col de la madeleine entre Bédoin et Malaucène. Une montée roulante parfaite pour la mise en jambe. Descente vers Malaucène et c'est parti.

Première constatation, c'est d'emblée plus dur que par Sault, et l'impression ne se démentira pas. Dès le pied tout explose et chacun monte à son rythme, que ce soient les participants de la cyclo comme les dizaines, voire centaines d'autres cyclistes. Les 1ers km sont à 7-8% et je mets d'emblée le 30. Puis vers le 8e km une longue rampe à plus de 10% fait très
mal, d'autant que le soleil est de la partie... il fait plus chaud qu'à l'Aubisque cet été !
Je reprend deux anglais dont un qui porte un splendide maillot à pois. Avec pas mal d'humour il me dit que chez lui c'est quand même plus plat !
En effet, il y a peu de répit avant la station du Mont Serein. Là un replat salvateur se présente et c'est le ravito. Le plein d'eau et de calories et c'est reparti pour les derniers km.
D'abord dans la forêt avec une pente moins forte où je me grise et remets le 39... enfin la vue se dégage : extraordinaire. Le sommet apparait comme une barrière verticale et les alentours sont simplement magiques. Il reste 3 km et 3 lacets, j'ai mal aux jambes mais un large sourire. Quel bonheur d'être simplement là. Vraiment cette montagne est magique. Les derniers lacets sont les plus durs, plus de 10%, je me remets tout à gauche et j'en bave sérieusement au terme de ces 21km d'ascension, mais j'ai toujours la banane.

Je fais aussi quelques photos. pour profiter de la vue. Enfin c'est le sommet: toujours autant de monde, qui sont montés en vélo, à pied, en voiture ou à moto....
les gens qui sont en voiture applaudissent et félicitent les cyclistes, de toutes les couleurs et de tous les âges, qui se pressent pour se faire prendre en photo devant le panneau annonçant le sommet.









Le temps de faire une photo est c'est reparti. La descente jusqu'au chalet Reynard est fabuleuse, je me prends pour un champion du monde en dépassant de nombreux cyclos à plus de 65 à l'heure. Malheureusement à partir du chalet, on bifurque vers Sault et la route est vraiment pourrie. Je me retrouve seul dans cette portion peu pentue où il faut pédaler, je lève le pied et me fais reprendre par un jeune hollandais. On fait la descente à deux à un rythme rapide malgré l'état de la route. A Sault il s'arrête et je me retrouve seul dans ce faux plat montant qui amène aux gorges de la Nesque. La fatigue et la chaleur se font sentir. Un groupe du grand parcours me reprend, je m'accroche dans les roues, en espérant basculer avec eux dans la longue descente des gorges de la Nesque. Mais au bout de qqs minutes j'explose et me retrouve de nouveau seul. Je bascule dans la descente seul, m'arrête pour prendre des photos, je redémarre avec un gars, on fait la descente ensemble, à la pédale car c'est plutôt un long faux plat qu'une vraie descente. J'ai les jambes lourdes, mais ça tourne encore bien malgré tout. L'arrivée est là. Bilan : 105 km à 22 de moyenne, 4h45 de selle et 2100m de dénivelée. Je suis 181e sur 205, le 1er met 3h13 (!) et le dernier 6h. Mais surtout, je garde des images plein la tête et la sensation d'être plutôt en forme.
PS. J'ai étrenné le gilet windstopper sans manche dans la descente : une merveille, je vous le conseille.
@+ Olivier

vendredi 4 septembre 2009

Réunion du Bureau

La réunion du bureau a eu lieu ce Vendredi 4 Septembre.
Retrouvez, tous les PV des réunions et AG ici (dans notre catégorie "Assemblées Génarales").

mardi 18 août 2009

Sorties gardoises, suite...

Ce matin, je me suis lancé dans le même parcours que la semaine dernière avec plusieurs cols au frais en Lozère, mais en partant de la maison ce qui rajoute un peu plus de 20 km. Départ au frais à 7h30, mais le soleil déjà sorti chauffe dans les endroits exposés. Le parcours est toujours superbe et quasi désert pendant les 2/3 de la distance qui se font à l'ombre de la pinède et sur des versants ouest ou nord. Heureusement car il y avait quand même 1300m à monter. Par contre les derniers 25 km sont à découvert en plaine et donc en pleine fournaise : 38° au compteur quand j'attaque la dernière bosse à quelques kilomètres de la maison... il était temps que ça se termine, je n'avais plus une goutte des quelques 3l et demi que je me suis enfilé dans la matinée.
Bilan : 106 km à 24,8 de moyenne pour 4h15 de selle et 1300 m à monter. Les routes du Ventoux, me voila ! ( j'espère juste que la canicule actuelle sera terminée !)

Olivier B.

dimanche 16 août 2009

Nay-Marie Blanque-Nay






Dimanche matin, nous nous sommes retrouvés à Nay devant chez Olivier avec Pascal et Gwen. Objectif de la matinée : monter Marie-Blanque et revenir.
Direction donc la sortie de Nay, puis Asson. A la sortie d'Asson, un groupe de cyclos nous reprend. On roule ensemble un moment mais à la défaveur d'un petit coup de cul où mes jambes ne répondent pas, j'oblige mes compères à m'attendre. Je sens déjà que la matinée va être longue, je n'ai pas de jus ni de jambes...
Je souffre beaucoup sur cette route particulièrement pénible entre Nay et Louvie-Juzon. Se profile la côte de Louvie que j'essaie de passer en dedans afin d'économiser mes maigres ressources de la journée en prévision du col.
Le pied du col est maintenant là, je laisse filer Pascal, Gwen et Olivier. J'essaie de trouver mon rythme. Les 2 premiers kilomètres me font très mal, je monte à 8-9 km/h mais je suis dans la zone rouge. Le 3ème moins pentu, me permet de récupérer un peu.
A la sortie de Bilhères, après l'épingle à droite, je suis exténué, sans jus. Mon compteur indique 32,5°, avec le retour du goudron, la chaleur est suffocante. Je m'arrête à l'ombre. J'ai la tête qui tourne légèrement. Je prends donc le temps de me ravitailler et de me rafraichir avec mon bidon. Après 10 bonnes minutes d'arrêt, je repars, espérant rejoindre le plateau du Bénou et y croiser les autres membres du GCP qui redescendent.
Le plateau est atteint, je décide de poursuivre, je sais que la carrière passée, le sommet est quasiment atteint. Je serre donc les dents, passe la carrière et croise Olivier qui redescendait. Tout le monde fait demi-tour pour m'accompagner au sommet.
Après une petite pose photo, descente. Pascal nous fait un beau blocage de roues avant un virage (et oui, à plus de 70 km/h, il faut freiner un peu plus tôt !!!), Olivier prend peur et fait la descente en dedans (comme d'hab quoi !).
La descente se poursuit à bon train avec Gwen devant, puis moi, Pascal et enfin Olivier.
Le retour est aussi pénible que l'aller avec de nouveau la côte de Louvie-Juzon puis tous les coups de cul casse-pattes jusqu'à Nay.
Retour chez Olivier avec 75 km au compteur avec une moyenne de 22,5 km/h.

vendredi 14 août 2009

Sorties gardoises

De retour de vacances, entre les cartons et la canicule ambiante j'ai trouvé le temps de faire quelques sorties :

- mercredi 5 août: 65 km autour de la maison avec l'ascension du Mont Bouquet et ses pentes terribles avec David, un copain d'ici. Départ vers 9h sous un soleil qui tape déjà... Tout allait bien jusqu'au pied du Mont Bouquet, on tenait une bonne moyenne de 29 sans vraiment chercher à rouler fort et malgré le vent. Le soucis est que j'avais négligé la chaleur gardoise. Plus rien à voir avec les températures que nous avions connues depuis 1 mois à Pau, en Limousin et en Charentes. Dès les 1eres pentes, je sue à grosses gouttes et mon compteur affiche 33° dans cette ascension sans ombre. Puis viennent les 3 derniers km avec des pentes entre 10 et 16%... là je mets le cligno à droite et tout à gauche, malgré tout je me traîne comme un diplodocus rhumatisant. David me met un vent. Même en janvier, sans entraînement j'avais mieux monté que ça... Comme quoi la chaleur sur le vélo, ça change tout. C'est là que je repense à notre sortie de cet été au Soulor-Aubisque !
Le retour est sans soucis, sauf la canicule ambiante. Par contre, l'après-midi et le soir ne m'ont pas vu très en forme après le gros coup de chaud du matin.

- Mardi 11 août : Cette fois, je pars plus tôt et je ne fais aucune difficultés. La chaleur est tout de même là en fin de parcours mais moins pénalisante que lors d'une ascension. 67 km à 29,5 de moyenne sur un parcours facile et que je connais par coeur.

Vendredi 14: Bien décidé à faire du dénivelé malgré la canicule, je pars d'Alès à 7h45 vers les Cévennes chercher un peu d'altitude et de fraîcheur. Joli parcours avec beaucoup d'ascensions régulières mais pas très difficiles. Le col du Pendédis, une ascension de 700m pour 18 km qui se fait avec deux paliers et des pentes pas très fortes mais régulières entre 3 et 6%. Paysages magnifiques et ascension à l'ombre de la pinède et des températures agréables. Descente vers le Collet de Dèze en Lozère, un petit bout de nationale et je retrouve une route déserte en attaquant le col de la Bégude : 6 km de montée mais à peine 250 m de déniv. Là encore l'ombre et la fraicheur de la pinède. Légère descente puis une côte vers le château de Portes que j'avale à un bon rythme supérieur à 20km/h... la route est belle et peu pentue (3%) mais désormais je roule à découvert et la chaleur se fait sentir, heureusement la descente du col de Portes est rapide et permet la ventilation. De retour dans la plaine à La Grand Combe (vieille cité minière coincée dans la vallée du Gardon) la chaleur est étouffante (37 à mon compteur), heureusement les 15 derniers km sont plats voire légèrement en descente sur une route parfaite. Bilan : 85 km à 25,2 pour 1100m de dénivellé, un parcours superbe et de très bonnes sensations. J'y retourne demain.

jeudi 6 août 2009

Entrainement du jeudi 6 août

Jeudi soir, Ben, Gwen et moi sommes partis faire une petite sortie. Départ du 15 avenue Rhin et Danube à 18h15.
Direction Buros à bonne allure. La côte est montée à un rythme assez élevé. Je laisse Ben et Gwen partir devant pour trouver mon rythme. Je termine à une 20aine de m derrière Ben avant de basculer dans la descente. Nouvelle bosse pour remonter au rond-point en direction de St Castin. Pas très longue (400m environ) mais avec un fort pourcentage (je dirais à vue de nez dans les 11 ou 12%), j'arrive en haut dans le rouge...
Direction St Castin puis Navailles-Angos avec un fort vent de face. Pas de problème, Gwen est là pour rouler devant et abriter tout le monde !!! Nous passons Doumy, puis Mialos. Nous sommes un peu paumés sur ces petites routes que nous n'avons jamais emprunté !! Nous trouvons alors un panneau indiquant Mazerolles, via Beyrie et Lonçon. Une belle bosse régulière de 3km est avalée rapidement. Me sentant bien, je passe Ben et essaie de suivre Gwen à distance. Mais au bout de 2 km, je coince un peu et Ben me reprend. A Mazerolles, sprint au panneau pour Ben et Gwen, comme à chaque entrée de village depuis le départ !!
Nous prenons alors la direction de Cescau pour une nouvelle bosse et un retour vers Bougarber, puis Uzein. Plutôt en cannes, je m'amuse à emmener Ben et Gwen pour leurs sprints ! Je cale de nouveau un peu avant Serre-Castets. Ben et Gwen m'attendent et je reprends la tête pour les emmener au panneau de Lons, juste avant le pont de l'autoroute (sur la route de Bordeaux). Gwen coince alors dans le coup du cul du pont d'autoroute et Ben s'en va seul, victorieusement passer le panneau d'entrée de Pau au niveau de l'hippodrome !!
Les jambes tournant bien, je continue de rouler en tête jusqu'à l'arrivée. Au final, 70km à presque 28 de moyenne et un peu moins de 700m de dénivelé.

samedi 25 juillet 2009

La Pierre-Jacques en Barétous (par Jean-Marie B)

Bonjour à tous,Suite à la demande de certains d'entre vous je vais vous rendre-compte de mon parcours.J'ai hésité à m'inscrire pour le parcours moyen, car même s'il affiche un dénivellé officiel de 2700m, sur IGN Rando, ce n'est pas la même, 4400M !!!!Malgré tout, je décide de relever le défi.RDV à Aramits à 0700 le samedi matin afin de prendre mes marques. Pas de stress, je me surprend...
Direction le départ, je suis le 3eme à me présenter. Cela me donne l'opportunité d'écouter les échanges des différentes expériences des uns et des autres. Visiblement il y en a qui ne font que ça, la Marmotte, l'EDT...Bref, un coup d'oeil sur leurs vélos et sur leurs cannes affûtées suffit à me convaincre que certains sont là pour la gagne...Perso, je me dis que je suis déjà fier d'être là (bien que n'ayant aucun mérite) et qu'il va falloir relever le gant.
Départ neutralisé d'Aramits à Arette, j'ai déja amorcé mon compteur au départ d'Aramits...Ca part fort, mais bon cela permet de faire tourner les jambes et ainsi de s'échauffer comme il se doit.
Arette, aprés le chant basque en honneur de Pierre Jacques Tillous, Départ on libère les monstres. On roule à 35, 37kmh sur les premiers faux-plats approchant le premier col, le Soudet. Je m'accroche au peloton, en me maintenant au seuil. Dés les premières rampes du col, je décide de relâcher la pression, chacun pour soi dorénavant. Bien sûr je me fais dépasser par des caravanes de cyclistes bariolés, néanmoins cela ne m'atteind pas, concentré sur mon sujet car la course va être longue. D'autant plus que je n'ai jamais roulé sur un tel parcours auparavant, seul la première boucle éffectuée en vélo deux semaines au paravant. Je reste donc prudent.
A mi-pente, le flux s'inverse, je commence à remonter des places. Au détour d'un lacet, je reconnais le "Géant d'Arette", un cyclo, ancienne gloire du cycliste régional il y a quarante ans! Il fait parti de la patrouille cyclo, une petite tape en passant, un mot d'encouragement et de félicitation suite à sa perf à l'ETD 2009. Je le passe et ne le reverrai malheureusement plus.
A la lumière des classements j' apprends qu'il s' est arrêté à la première boucle, et qu'il finit 2éme de sa catégorie. Premier col gravi, premier et dernier arrêt ravito. Remplissage de gourde, enfilage du coupe-vent (il fait frais!). A propos, il serait bon de prévoir des antibrouillards sur les vélos.Descente rapide , je rejoins un petit group e, on reste ensemble et ça relaie plutôt bien. Tardets, Montory à 35 kmh en moyenne. On avale la côte de Montory, à bon rhythme, le groupe explose et seul deux d'entre nous survivent. Je poursuis mon effort avec mon compagnon. J'apprends, qu'il s'arrête au premier parcours (il fait parti du club VTTOBéarn, le détail a son importance...).
Passage en 2h48 à la première boucle, grande satisfaction personnelle, puisque en solo, j'étais passé en 3h10.Malgré une pensée nauséabonde de s'arrêter là, je continue. En avant pour l'Issaux, parcours initialement prévu !Je rallie Arette en attendant le groupe dérrière moi, qui avait explosé dans la côte de Montory. Hasard, ils s'arrêttent tous au ravito avant la côte de Giroune. Conformément à mon plan de marche, plus d'arrêt ravito jusqu'à l'arrivée sauf incident technique. Je continue seul, je me sens bien et apercois un cycliste dans la côte , je décide alors d'essayer de le reprendre avant la descente. Objectif réussi. Malheureusement il est cuit et me sera d'aucune utilité dans l'approche sur Lourdios. C' est pas grave, je suis bien et je gère mon effort, un petit peu en dedans afin de préserver des forces pour le col de Labays qui est particulièrement difficile car toujours trés irrégulier...
J' attaque Labays seul, à la faveur d'un ravito, je dépasse encore une poignée de cyclos. En cours d'ascension, je rattrappe quelques cyclos encore. A noter que personne ne m'a dépasser depuis la mi-pente du Soudet. Cela me gonfle un peu plus le moral.Malheureusement, c' est dans les 4 derniers kilomètres du col que je vais connaitre un petit coup de moins bien, un à un 5 à 6 cyclos me repassent. Je gère tant bien que mal, je me traine à 7/8 kmh alors que la pente est entre 7 et 8%...Certainement le manque d'entrainement sur cette longueur et cette difficulté. Mais bon je bascule au sommet, et reprend les éléments qui m'avaient passer préalablement à la faveur du ravito.
Dans la descente je rattrappe les dossards 281 et 282. On rentrera ensemble à Aramits à plus de 40kmh.Arrivé en 5h29 à mon compteur mais avec départ d'Aramits. Donc vraisemblablement moins au temps officiel.Je suis obligé de quitter les lieux précipitament peu aprés mon arrivée. Je n'ai pas mon classement et mon temps officiel...Pas grave.Hier soir, sur le site de la Pierre Jacques, les classements 2009 sont en ligne (dans la rubrique infos...).
O stupeur, mon nom ainsi que mon dossard ne figurent pas, sur aucun parcours ! Je suis vert ! Première cyclo, un incident ? Un soupçon de tricherie? Un pointage raté? Une erreur informatique ? Bingo ! Aprés avoir contacté l'organisateur, une erreur informatique s'est produite et je ne serai pas le seul lésé dans l'affaire (à priori une dizaine...). Tout devrait alors rentrA 9 dans l'ordre dans les jours prochains avec réception des brevets et correction des temps. Pour info, temps des 281 et 282, 5h22, par conséquent je devrais être crédité du même temps puisqu'arrivés tous trois ensemble...Voilà, désolé pour cette lecture rébarbative mais c'est aussi pour moi une forme de justification, histoire de me dire que je n'ai pas rêvé!A bientôt au sein du club,

vendredi 17 juillet 2009

Comme j'en ai parlé à certains, le 6 septembre ont lieu les routes du Ventoux : un parcours de 101 km et 1900m de dénivellé: départ de Villes-sur-Auzon, ascension par Malaucène, descente par Sault et retour à Villes-sur-Auzon par les gorges de la Nesque. Peut-être l'occasion d'un WE vélo sans femmes et enfants ???

Soulor Aubisque par Olivier B.

Ce mardi, 7h15 sms de Ben "t'as vu le temps, qu'est-ce qu'on fait ?" Effectivement, le ciel est bas, mais la météo ne prévoit pas de pluie. Sur ce coup je soupçonne Ben d'avoir envie de rattraper un peu du sommeil perdu ce WE de mariage... après qqs négociations, M. le Président se décide et nous voila partis vers Nay.
Je m'aperçois que j'ai oublié mes gants, Olive retourne chez lui pour m'en chercher une paire : il me prète ses Bianchi fétiches, je me promets d'éviter les chutes... d'où ma descente très prudente dans l'Aubisque un peu plus tard. Oui, bon, on peut pas abuser ;-) Bref, les gants et le reste enfilés, nous voila partis, direction Ferrière et le pied du Soulor. Un arrêt pipi et une crevaison plus tard, nous sommes au pied du col. Les quelques km avant ont été avalés à un bon rythme avec un autre groupe de 5 qui roule bien. Ferrière, virage à droite, pente à 10%, cette fois on y est: je décide d'imiter Olive et d'en garder pour plus tard en passant tout de suite le 30; toute l'ascension se fera 30*21. Ben lui restera sur son 39*27. Olive et Pascal loin devant, Arnaud derrière, on se fait la montée à deux, la plupart du temps à 10-11 km/h. On trouve d'ailleurs que notre rythme est plutôt bon et que les sensations sont bonnes. Le temps y est sûrement pour quelque chose, un peu humide, mais surtout frais. A 4 km du sommet, un cycliste nous rattrape et reste avec nous, comme je me sens en jambe j'accélère un peu le ryhtme, Ben a du mal a suivre et mon nouveau compagnon aussi.
Je l'entends souffler comme un boeuf. Là je me dit, c'est bon il est cuit. 3km, petit "replat", je repasse le 39 et accélère encore, le boeuf souffle encore un peu plus, mais reste accroché. 2km, nouveau coup de cul à plus de 10%, là je cale et le boeuf me dépose. Je fini l'ascension sagement en 1h01'40", 1'30 plus tard Ben est là.

On retrouve les deux poids plumes au bistrot et on attend Arnaud. Visiblement chacun a fait sa meilleure montée du Soulor. Grosse satisfaction. Arnaud Arrive, boit un coup, le temps d'une photo et nous voila reparti vers l'Aubisque. La descente est très brève et toute l'ascension se fait dans le brouillard. Ben et Pascal sont devant, avec Olive, on fait l'ascension tranquille avec Arnaud. C'est assez rapide et pas très pentu sauf dans les deux derniers km. Cette fois je reste sur le 39.
Olive démarre au km, je m'accroche, mais pas longtemps, un peu plus loin il m'attend, dès que je suis à sa hauteur, je place une mine, enfin disons un pétard mouillé, mais il n'a aucun mal à me reprendre et à me déposer avant le sommet. Le temps d'une tentative de coup de téléphone à Marie (il se fait tard) et d'une photo à la borne et nous attaquons la descente. Brouillard, route humide, lunettes pleines d'eau et de buée, j'ai du mal à distinguer le kway jaune de Pascal 30m devant moi. Le temps d'une halte à Gourette pour téléphoner à Marie (il est déjà midi) et la descente se poursuit. Pour moi, loin derrière tous les autres pour les raisons évoquées plus haut -;) J'ai beau connaître cette route par coeur, je ne suis pas à l'aise sur le vélo et me méfie de la moindre plaque d'humidité et du moindre gravillon. Nouvelle halte à l'entrée de Laruns pour enlever les kway et c'est reparti dans la plaine, de façon un peu désordonnée... moi qui croyait que rouler en groupe c'était prendre des relais... Les choses se calment un peu à Monplaisir et les relais sont plus ordonnés jusqu'à Louvie et son magistral coup de cul.
Je me suis mis en tête d'essayer d'accompagner les poids plumes. Je suis avec eux jusqu'à l'épingle, mais je suis dans le rouge et je me rassois et monte le reste à mon rythme. Olive et Pascal se tirent la bourre loin devant, Ben et Arnaud sont un peu décrochés. Sommet de la côte puis descente, Je rejoins les deux échappés et nous attendons le grupetto. Reste plus qu'à rentrer. Les jambes sont lourdes, mais l'ambiance est à la bonne humeur, chaque entrée de village est l'occasion d'un "sprint bonification", chaque bout de côte est un "classement de la Montagne". L'allure est ainsi un peu irrégulière, mais soutenue quand même. Retour à Nay, tout le monde est content, et moi le premier, de cette bien belle sortie.

L'Equipe.fr Actu Cyclisme